Dix fonctions protectrices

Oyagami protège le monde et les hommes par dix fonctions protectrices.
Dans l’intérieur du corps, ils représentent la chaleur, l’eau, les divers fonctions corporels etc. et dans l’extérieur, c’est la nature à commencer par le feu, l’eau, l’air.
Leurs noms et fonctions sont comme suit ;

Kunitokotachi-no-Mikoto : Celle de la vue et des humeurs dans le corps humain, celle de l’eau dans le monde extérieur.
Omotari-no-Mikoto : Celle de la chaleur dans le corps, celle du feu dans le monde.
Kunisazuchi-no-Mikoto : Celle des premiers organes génitaux féminins, de la peau et da la conjonction dans le corps. Celle de toute jonction dans le monde.
Tsukiyomi-no-Mikoto : Celle des premiers organes génitaux masculins, des os et de la charpente dans le corps. Celle de toute charpente dans le monde.
Kumoyomi-no-Mikoto : Celle de l’absorption-éjection dans le corps, celle de la monté-retombé de l’humide dans le monde.
Kashikoné-no-Mikoto: Celle du souffle-parole dans le corps, celle de l’air et du vent dans le monde.
Taishokuten-no-Mikoto : La charge de couper à la naissance le cordon ombilical et de rendre le souffle au moment de la disparition. La fonction protectrice de toute coupure dans le monde.
Ôtonobé-no-Mikoto : La charge à la naissance d’attirer l’enfant hors de la matrice, et la fonction protectrice de toute attraction dans le monde.
Izanagi-no-Mikoto : Modèle de l’homme, semence.
Izanami-no-Mikoto : Modèle de la femme, semi.
(Chacune d’entre elles prend un nom divin déjà connu au Japon, mais c’est seulement pour exprimer sa divinité. Ses fonctions n’ont rien à voir avec les anciennes divinités japonaises.)

.
(181ème année de Tenrikyô)